c=actualite ?

Voici les salaires des PDG marocains (happyknowledge.com)

Dernière mise à jour
Posté par Le bisounours

Il est difficile de quantifier les salaires des dirigeants des entreprises publiques. Percer ce mystère relève du miracle, car quand on pose cette question à un haut commis de l’Etat, il optera toujours pour la technique du silence radio.

Alors combien touchent-ils ? Et pourquoi ne veulent-ils pas dévoiler leurs salaires ? Le magazine telquel a mené son enquête et a réussi à clarifier ce « non, je ne peux pas vous le dire » en glanant quelques chiffres approximatifs.

Première chose à savoir, c’est que les salaires des hauts commis de l’Etat ne sont pas régis par une grille de salaires. Durant les années 90, l’Etat marocain a bien essayé d’indexer ces salaires à travers l’introduction d’une classification des établissements publics, et ce, en fonction de leur importance et de leur chiffres d’affaires, malheureusement cela n’a pas abouti.

Deuxième chose à savoir, quand on est nommé à la tête d’une entreprise publique on ne négocie pas le salaire pour des raisons de bienséance. Cela dit, une promotion ne signifie pas forcément revalorisation salariale et il arrive même que le salaire soit inférieur. Néanmoins, si les salaires sont parfois inférieurs, il y’a d’autres avantages plus importants et qui sont la partie immergée de l’iceberg.

Sans plus tarder, voici les salaires des dirigeants des entreprises publiques :

Holding :

Anas Alami

Caisse de Dépôts et de Gestion
130 000 DH nets /mois

Driss Benhima

Royal Air Maroc
130 000 DH nets /mois

Ahmed Benjelloun-Touimi

Barid Al –MAGHIRB
80 000 DH nets /mois

Monsieur Badre KANOUNI

Holding d’Aménagement Al Omrane
60 000 DH nets /mois


A lire aussi : Salaire d’embauche des jeunes diplômés marocains


Anouar Benazouz

Autoroutes du Maroc
60 000 DH nets /mois

Mohamed Abdeljalil

MARSA Maroc
50 000 DH nets /mois

OFFICES :

Mostafa Terrab

Office Chérifien des Phosphates
300 000 DH nets /mois

Ali Fassi Fihri

Office National de l’Electricité ET ONEP
100 000 DH nets /mois

Mohamed Rabie Khlie

Office National des Chemins de Fer
75 000 DH nets /mois

Zouhair Mohamed El Aoufir

Office national des Aéroports
60 000 DH nets /mois

FINANCES :

Abdellatif Jouahri

Bank Al-Maghrib
250 000 DH nets /mois

Mohamed Benchaâboun

Banque Centrale Populaire
120 000 DH nets /mois

Ahmed RAHHOU

Crédit Immobilier et Hôtelier
120 000 DH nets /mois

Noureddine Bensouda

Direction générale des impôts
70 000 DH nets /mois

Tarik Sijilmassi

Crédit Agricole du Maroc
65 000 DH nets /mois

MEDIAS :

Fayçal Lâraïchi

Société Nationale de Radio et Télévision
95 000 DH nets /mois.

Salim Cheikh

Soread - 2M
70 000 DH nets /mois

Amina Lemrini Elouahabi

Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle
60 000 DH nets /mois

Khalil Hachimi Idrissi

Maghreb Arabe Presse
50 000 DH nets /mois


Lisez aussi :

10 jobs pour toucher 30 000 dirhams avant 30 ans au Maroc


Voici les salaires d’embauche des jeunes diplômés marocains


Classement des profils les plus recherchés par les entreprises au Maroc





Suggestion d'articles similaires de happyknowledge.com


Découvrir




Annonce
Trendorama
News du Maroc
Pour les gens pressés !
www.trendora.ma




S'abonner à la newsletter h-ebdo

Pour recevoir des articles similaires.

actualite

Communité créée par ke

L’actualité marocaine qui compte en un clin d’oeil

Indications

None