c=actualite ?

Combien gagnent les stars au Maroc ? (happyknowledge.com)

Dernière mise à jour
Posté par Le bisounours

Évoquer la question des salaires des artistes marocains a toujours été un sujet délicat ? Difficile d’en parler, car les informations demeurent introuvables.

Souvent nos artistes évitent de dévoiler leurs paies, et n’hésitent pas à aligner les faux-fuyants (un rendez-vous urgent, une conférence à tenir, etc.) et quand ils acceptent, ils avancent des arguments comme (non, je ne gagne pas beaucoup, l’art est mort, pas grand-chose)… On se demande pourquoi ? Peut-être par prudence, pour éviter d’attraper le mauvais œil, ou parce qu’ils n’ont pas de salaire fixe et se nourrissent de vache maigre, comme les quelques pubs modestes ou les quelques soirées dans la cote casablancaise.

Pour briser ce soi-disant tabou et assouvir la curiosité des Marocains, le magazine Telquel a mené son enquête et a réussi à glaner quelques chiffres (approximatifs) sur les paies de nos artistes, et SURPRISE, il en ressort que les artistes Chaâbi et les peintres sont les mieux payés :

Selon Telquel, les concerts de Najat Aâtabou lui rapporteraient près de 1,5 million de dirhams par an, Abderrahim Souri, se déplacerait à 100 000 dirhams par soirée, et Hamid Mardi décrocherait entre 50.000 à 60.000 dirhams la soirée.

Dans le monde du cinéma, les salaires varient entre 10 000 à 400 000 dirhams, Rachid El Ouali gagnerait entre 50 à 70 000 dirhams pour un rôle principal, Mohammed El Jam gagne près de 150 000 dirhams pour chaque publicité, Driss Roukh entre 100 à 200 000 dirhams le rôle, et Kamal Kadimi (Hdidane) encaisserait 20 000 dirhams pour chaque épisode de la série.

Coté peinture, la grille des salaires se situe entre 40 000 et un demi-million de dirhams, selon Telquel, Mahi Binebine un artiste très respecté dans le milieu, aurait gagné 4 millions de dirhams en seulement une année, de même pour les tableaux du peintre Mohamed Mourabiti qui se vendraient à partir de 50.000 dirhams, pour Telquel, ce sont les collectionneurs qui déterminent la cote d’un artiste sur le marché.

Pour ce qui est des stars du petit écran, le journaliste-présentateur de l’émission Moubachara Maakoum, Jamaâ Goulahcen, toucherait un salaire de 19 000 dirhams nets par mois, Ouadih Dada environ 30 000 dirhams par mois, et Leila Ghandi près de 20 000 dirhams par mois.

Coté radio, le célèbre animateur de HitRadio, Momo Bousfiha aurait un salaire mensuel de 20 000 dirhams, Lino Bacco, actionnaire et animateur aussi sur les ondes de Radio Mars encaisserait 30 000 dirhams par mois…

Les articles les plus populaires de cette semaine :





Suggestion d'articles similaires de happyknowledge.com


Découvrir




Annonce
Trendorama
News du Maroc
Pour les gens pressés !
www.trendora.ma




S'abonner à la newsletter h-ebdo

Pour recevoir des articles similaires.

actualite

Communité créée par ke

L’actualité marocaine qui compte en un clin d’oeil

Indications

None