c=enseignement ?

Comment financer vos études supérieures au Maroc ? (happyknowledge.com)

Dernière mise à jour
Posté par l'internaute

L’essentiel sur le financement des études supérieures.

Imgur

Pour financer leurs études, les étudiants sont souvent contraints de souscrire un crédit. Dans ce sens, plusieurs banques ont des formules dédiées au financement des études dans les écoles supérieures privées marocaines ou étrangères.

En effet, accompagner un jeune pendant ses études supérieures permet aux banques de le fidéliser en tant que client salarié par la suite. L’offre des banques comprend des financements qui peuvent couvrir la phase de démarrage des études, les frais de scolarité ainsi que les frais liés à la vie estudiantine (logement, achat d’ordinateur…)

En plus, l’Etat a mis en place, depuis 2007, un fonds de garantie, «Enseignement Plus», qui couvre les banques contre un éventuel risque de défaillance de remboursement à propos des prêts octroyés aux étudiants poursuivant leurs études supérieures au Maroc.

Les bacheliers poursuivant leurs études au Maroc peuvent accéder aux offres adossées
aux fonds de garantie «Enseignement Plus». Les trois seules banques à proposer des solutions réellement spécifiques et avantageuses sont la Société Générale, la Banque Populaire et la BMCI.

Société Générale

Chez la Société Générale, le prêt «Enseignement Plus» est garanti par la CCG, et il est destiné aux étudiants désireux de poursuivre des études dans des écoles supérieures privées marocaines. L’autre produit de la banque, le prêt «Etudes Banky» est destiné aux étudiants qui désirent poursuivre leurs études au Maroc, mais aussi à ceux qui veulent les poursuivre à l’étranger.

Banque populaire

Chez la Banque Populaire, on propose le prêt «Salaf Avenir Plus» qui est également garanti par la CCG et finance les frais d’inscription et de scolarité. Par ailleurs, pour HEM et Université Al Akhawayn, cette banque propose des offres spéciales.

BMCI

On propose trois types de prêts. Il y a d’abord le «Prêt études classes prépas» qui dure les 2 années du cycle préparatoire. Il y a ensuite le «Prêt études supérieures» dédié aux étudiants désireux de financer leurs études dans une école supérieure au Maroc sans passer par les classes prépas. Et il y a, enfin, le «Prêt équipement informatique» qui permet à l’étudiant d’acheter ses outils informatiques de travail.

Ces solutions sont garanties par l’Etat à hauteur de 60% du crédit majoré des intérêts. Il s’agit là d’un financement partiel : un maximum de 100 000 DH à raison d’un plafond de 20 000 DH par année d’études pouvant servir à la couverture des frais d’inscription et/ou des frais de scolarité. Aussi, la durée maximale du prêt est de 12 ans dont 5 ans maximum de différé de remboursement.





Suggestion d'articles similaires de happyknowledge.com


Découvrir




Annonce
Trendorama
News du Maroc
Pour les gens pressés !
www.trendora.ma




S'abonner à la newsletter h-ebdo

Pour recevoir des articles similaires.

enseignement

Communité créée par ke

L'enseignement au Maroc. Le bon, la moins bon et le franchement pas reluisant.

Indications

None