c=enseignement ?

5 bourses pour étudier en France (happyknowledge.com)

Dernière mise à jour
Posté par Houda Idrissi

Etudiants Marocains, découvrez 5 types de bourses pour financer vos études en France

Texte pour malvoyants

Difficile de se consacrer sereinement à ses études si se pose constamment la question du budget, surtout quand on est motivé pour continuer ses études à l’étranger. Bourses sur critères sociaux, aides exceptionnelles ou tout simplement appui du pays d’origine … Des solutions existent pour financer ses études en complément ou pour éviter de souscrire à un prêt ou assumer un job étudiant.

Les possibilités de financement sont nombreuses. Que cela soit en France, ou dans le pays d’accueil, il existe des centaines de bourses disponibles délivrées par des gouvernements, des associations, des programmes d’aides ou de soutien, des donateurs ou encore par les universités elles-même.

Si vous désirez obtenir des aides financières pour vous permettre d’étudier dans le supérieur, différentes solutions sont possibles. Voici 5 types de bourses d’études qui existent pour financer vos études à l’étranger. Il ne vous reste plus que choisir celle qui correspond à votre situation.

1- Les bourses du Maroc

Non, ce n’est pas un mythe, la bourse existe bel et bien et ce depuis quelques années. Sur l’ensemble des étudiants étrangers boursiers en France, une très large majorité bénéficie de ce type de bourses.

Avant toute chose, adressez-vous au ministère de l’Education de votre pays : il peut peut-être financer une partie de vos études. Vous avez plus de chance d’obtenir cette bourse si la formation que vous visez n’est pas possible dans votre pays d’origine. Les bourses accordées par le pays d’origine sont, en effet, trois fois plus nombreuses que les bourses accordées par le gouvernement français et les organismes internationaux réunis. C’est l’un des principaux critères d’attribution.

Tout le monde peut faire sa demande, quelque soit sa situation financière. Avant ce commencer, il est à rappeler que cette bourse, vous permet, en plus d’avoir une somme (modeste mais qui “dépanne”) l’attribution de la bourse vous permet pas mal d’avantage : réduction pour les transports, exonération de certains frais de scolarité,…etc
Donc veillez bien à garder votre justificatif au cas ou vous en aurez besoin par la suite.

Au Maroc, le gouvernement Marocain accorde des bourses aux étudiants marocains poursuivant leurs études en 1er cycle, 2ème et 3ème cycle.

L’attribution de ces bourses est fondée sur des critères sociaux, est soumise à des critères très sélectifs. La décision d’octroi des bourses revient essentiellement au Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique ( Direction des Affaires Estudiantines et de l’Action Sociale, 65 rue Oued Tansift Agdal à Rabat), qui les attribue selon des critères sociaux ou d’excellence, aux étudiants marocains poursuivant leurs études supérieures au Maroc ou en France, et presque exclusivement aux élèves ingénieurs des Grandes Ecoles ayant effectué leurs deux années préparatoires au Maroc.

Le Montant de cette bourse se compose comme suit :

1er trimestre : 3680.00 Dhs, soit environ 350 Euros pour 4 mois englobant une participation aux frais de scolarité.

2ème trimestre : 2760.00 Dhs, soit environ 250 Euros pour 3 mois.

3ème trimestre : 3680.00 Dhs, soit environ 350 Euros pour 4 mois englobant une participation aux frais de voyage.

Quant à l’attribution des bourses de 3ème cycle, elle relève de la compétence des Recteurs des universités nationales, tant en ce qui concerne les étudiants marocains titulaires de diplômes délivrés par les universités nationales et étrangères, et ce dans la limite du quota attribué à chaque université nationale pour chacune de ces catégories d’étudiants. Il appartient donc aux étudiants marocains titulaires de diplômes délivrés par les universités françaises de prendre l’attache des universités nationales pour demander une bourse d’études de troisième cycle.

L’attribution des bourses de troisième cycle se fonde sur le niveau d’excellence des résultats enregistrés par les postulants tout au long de leur cursus universitaire et de la nature des formations doctorales que les universités nationales jugeront utiles d’encourager. Le montant de cette bourse est de l’ordre de 3918.00 DH environ 360$ par Trimestre sur 4 trimestres.

2- Les bourses de la France

En France, Les bourses des ambassades de France à l’étranger ou “bourses de l’Etat français représentent environ 80% des aides du gouvernement français.Pour faire une demande, vous devez vous adresser à l’Ambassade de France ou au Consulat français de votre pays de résidence.

Le nombre des bourses et leurs critères varient d’un pays à l’autre. En général, un étudiant inscrit en Master sera prioritaire par rapport à un étudiant inscrit en première année de Licence : plus les études sont de haut niveau, plus la bourse est facile à obtenir.

Contactez l’Ambassade de France ou le Consulat français (via Campus France) de votre pays environ 6 mois avant votre arrivée en France car ces démarches sont longues et les dossiers lourds à constituer.

La « bourse d’études » concerne les étudiants inscrits dans le cycle régulier d’un établissement d’enseignement supérieur français (Université ou formation agréée par le Ministère de l‘Éducation nationale).

Les deux bourses les plus importantes dans cette catégories sont :

  • La bourse d’excellence du ministère des Affaires étrangères

Ces bourses ont pour objectif de permettre aux établissements d’enseignement supérieur français d’accueillir les meilleurs étudiants étrangers. Parmi ces programmes de bourses, il y a notamment le programme Eiffel, destiné aux meilleurs étudiants étrangers qui souhaitent poursuivre leurs études en France en master ou doctorat dans les domaines des sciences de l’ingénieur, de l’économie-gestion ou du droit-sciences politiques.

  • La bourse du ministère de l’Éducation nationale

Les bourses sur critères sociaux et sur critères universitaires, attribuées par le CROUS sont essentiellement accordées aux étudiants français mais elles concernent aussi quelques étudiants étrangers, à condition de respecter des critères très précis. Peuvent donc prétendre à une bourse :
- les étudiants ressortissants d’un pays de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen résidant en France depuis au moins 1 an ;
- les étudiants étrangers (hors Union européenne) résidant en France depuis au moins 2 ans et bénéficiant d’une carte de séjour temporaire ou d’une carte de résident et dont le foyer fiscal de rattachement – père ou mère ou tuteur légal – est situé en France depuis au moins 2 ans.

La demande se fait en constituant en ligne un Dossier social étudiant. La bourse est versée à l’étudiant en 10 mensualités et son maintien (7 ans maximum) d’une année sur l’autre dépend de votre progression dans les études, de votre assiduité aux cours et de votre présence aux examens. Voici les montants pour l’année 2014-2015.

Pour avoir plus d’information sur les autres types de bourses dans cette catégorie, c’est par ici.

3- Les bourses de l’agence universitaire de la francophonie (AUF)

L’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) finance sur dossier des bourses de mobilité pour des étudiants et des chercheurs francophones au sein du réseau des établissements membres et partenaires de l’AUF.

L’Agence universitaire de la Francophonie compte 784 institutions membres réparties dans 94 pays appartenant à l’Organisation internationale de la Francophonie et au-delà. Des programmes de bourses de master, de doctorat et post-doctorat sont proposés aux étudiants inscrits dans les universités membre de l’Agence universitaire de la Francophonie

Les différents types de bourses:

  • Bourses de formation initiale

Les bourses de formation initiale permettent aux étudiants de suivre tout ou partie de leur cursus au niveau du2e, cycle et/ou du 3e cycle dans un pays autre que leur pays d’origine. Elles s’exercent dans des champs disciplinaires en relation avec les priorités du pays d’origine en termes de développement. La durée maximale de ces bourses est de 10 mois. Les candidatures s’ouvrent vers février/mars et se terminent fin mai.

  • Bourses de formation à la recherche

Ces bourses sont accordées aux étudiants titulaires d’un master 2 (ou diplôme équivalent) qui poursuivent leurs études en vue de préparer et de soutenir une thèse de doctorat. La durée maximale de ces bourses est de 3 ans, calculés à partir de l’année académique de la 1ère inscription en thèses. Les candidatures s’ouvrent du 1er septembre au 15 janvier de l’année suivante.

  • Bourses de stage professionnel

Les bourses de stage professionnel permettent aux jeunes diplômés de master 1, 2 ou équivalent des programmes soutenus par l’AUF de découvrir le monde de l’entreprise au sein de l’espace francophone et de faciliter l’insertion professionnelle. La durée maximale est de 3 ans.

Les dossiers de candidature doivent être téléchargés sur www.auf.org ou retirés auprès du bureau régional de l’AUF le plus proche de chez vous. Ils doivent ensuite être envoyés dans les délais impartis, dûment remplis et accompagnés des pièces demandées. Les candidatures s’ouvrent vers février/mars et se terminent fin mai. Pour avoir plus d’information sur les types de bourses offertes, cliquer ici.

Pour avoir des informations sur un programme en particulier, rendez-vous au Campus Numérique Francophone de Rabat (CNFR) à l’adresse suivante : Faculté des Sciences de l’Education - Bd Med Ben Abdellah Regragui Madinat Al Irfane - Rabat – Maroc. Adresse postale B.P. 8962 Rabat-Agdal 10.100 Rabat – Maroc Tél : 05 37 77 85 48 - Fax : 05 37 68 67 22 - @ : info[at]ma.auf.org – Site Internet du CNFR- La page Facebook du CNFR

4- La bourse de l’établissement d’enseignement en France

Afin de diversifier le profil de leurs étudiants, les écoles accordent des aides financières sous la forme d’exonération des frais de scolarité et de concours. Les étudiants qui ont l’intention de s’inscrire dans une grande école (commerce, ingénieurs…) et qui auraient des difficultés pour financer leurs études, étant donné le coût généralement élevé des frais de scolarité, ne doivent pas hésiter à s’adresser directement à l’établissement.

Certaines écoles ont créé un fonds de solidarité et proposent des aides de différentes natures, tenant compte des ressources de l’étudiant et de ses parents : exonération partielle des frais de scolarité, bourse, prise en charge des frais d’hébergement… Ces aides, souvent cumulables avec une bourse gouvernementale, peuvent être renouvelées chaque année.

Enfin, si vous êtes un chercheur ou un professionnel de haut niveau, et que vous envisagez de suivre une formation à l’université, prenez contact avec le directeur de recherche de l’UFR (Unité de formation et de recherche) où vous souhaitez vous inscrire. En négociant avec lui et grâce à son appui, vous pourrez obtenir une allocation de recherche.

5- Les bourses accordées par des organismes internationaux ou des ONG

Les bourses accordées par des organismes internationaux (ONU, Unesco, OMS…) doivent, en général, être demandées par l’intermédiaire du gouvernement du pays d’origine de l’étudiant. Ce sont, le plus souvent, des financements pour des études de 3e cycle ou des séjours de recherche. Les étudiants titulaires d’une bourse accordée par un organisme international ou une organisation non gouvernementale doivent avertir, à leur arrivée, les représentants de l’organisme en France. Une des références dans la matière est l’UNESCO (Organisation des nations unies pour l’éducation, la science et la culture) ette dernière a répertorié, pays par pays, les possibilités de bourses offertes par les établissements d’enseignement supérieur, le gouvernement, les institutions publiques ou privées dans un ouvrage Studies abroad/Estudios en el extranjero/Etudes à l’étranger publié deux fois par an. Ce guide existe sous forme papier et en cédérom. On peut le commander en librairie, sur le site de l’Unesco ou s’adresser directement à la librairie de la représentation de l’Unesco de son pays, voire même le télécharger via le site.

Pour avoir des informations sur les possibilités depuis le Maroc, il faut prendre contact avec le bureau de l’UNESCO DE RABAT : Avenue Aïn Khalouiya Km 5.3 BP : 1777 Rabat, MAROC/ Tél : +212 (0)537 75 57 22 / Fax : +212 (0)537 65 77 22/ rabat@unesco.org

Quelques pièges à éviter pour trouver une bourse d’études

Ne visez malgré tout pas trop large ! Cherchez des bourses d’études prends du temps, essayez de vous restreindre à toutes les bourses que vous pourrez potentiellement avoir, et donc les critères collent un minimum avec vous.Regardez le ratio entre le nombre de demandeurs chaque année et le nombre de bourses offertes, pour vous faire une idée des chances d’obtention.

Faîtes aussi attention au contrainte qu’une bourse peut entraîner, à savoir des stages obligatoires par la suite, du bénévolat… Une fois la bourse acceptée, il faut prendre les fonds mais aussi les conditions qui vont avec ! Pour les meilleurs étudiants, les démarches sont souvent facilitées avec les nombreuses bourses d’excellence disponible en France et à l’étranger, mais attention, elles sont souvent en quantité très limitée…

Etes-vous intéressé par les études en France ? Découvrez une série d’articles qui traite les différentes problématiques autour de ce thème dans notre rubrique Enseignement

Le Top du mois de la rubrique Enseignement

A découvrir aussi sur le site

A découvrir pour les nouveaux visiteurs





Suggestion d'articles similaires de happyknowledge.com


Découvrir




Annonce
Trendorama
News du Maroc
Pour les gens pressés !
www.trendora.ma




S'abonner à la newsletter h-ebdo

Pour recevoir des articles similaires.

enseignement

Communité créée par ke

L'enseignement au Maroc. Le bon, la moins bon et le franchement pas reluisant.

Indications

None